Les difficultés pour consulter et accéder aux soins sont majeures quel que soit le quartier. Les médecins de famille se raréfient, et avec eux la chaîne ordinaire du parcours de santé. Face à la détérioration de notre service de santé, la municipalité, soucieuse du bien-être de ses habitants, se doit de trouver des solutions. La priorité absolue est la proximité de soins accessibles, partout.

Avec l’Etat et l’Agence Régionale de Santé (ARS), nous élaborerons un Contrat Local de Santé (CLS) qui aboutira à une planification pluriannuelle d’un projet territorial de santé associé à une communauté professionnelle territoriale de santé (CPTS), à l’échelle municipale.

Des Maisons de Santé
Des Maisons de santé pluridisciplinaires seront installées ; s’y organisera une offre de soins variée et aussi complète que possible (médecins généralistes et spécialistes -dentistes, ophtalmologues, … – et professions para-médicales – infirmières, sages-femmes, kinésithérapeutes, pharmaciens, …).
La municipalité pourra aussi créer des Centres de santé -organismes publics- avec des médecins et personnels de santé salariés par la collectivité ; l’un de ces praticiens pourrait assurer des visites à domicile.

Le CHU Bretonneau
Au cœur de notre politique de santé il y a le maintien du CHU Bretonneau en centre-ville. Il est le dernier établissement hospitalier en ville, irremplaçable maillon de la qualité de la prise en charge et des soins dont ont besoin tous les habitants à un moment ou à un autre de leur vie.

La santé n’est pas uniquement une affaire de prise en charge ou de soins, elle est aussi affaire de prévention.
Nous agirons pour améliorer la qualité de l’air (cf. mobilités), la pratique du sport partout et à tout âge et la qualité de l’alimentation (agri- culture péri-urbaine et de proximité).