Chacun a conscience de devoir renoncer autant que possible à des modes de trans- port polluants. Un réseau urbain de transports en commun rapide, confortable, à très forte capacité et desservant tout le territoire est indispensable. Ni le prix ni la rareté ou l’absence de desserte ne doivent empêcher quiconque de se déplacer.

Le tramway
La 2ème ligne du tramway doit desservir l’hôpital Bretonneau et le site Mame et passer sur la voie nord du boulevard Béranger afin de réduire le coût des infrastructures. Dans l’attente des travaux, cette desserte sera assurée par une ligne de Bus à Haut Niveau de Service.

Les bus
La desserte plus dense et plus rationnelle de tous les quartiers par les bus et une desserte plus directe et rapide des pôles hospitaliers de Chambray et Saint-Cyr et de l’aéroport doivent être repensées.
Une étude urgente de demi-lignes rayonnantes à partir d’un pôle d’échange multimodal autour de la gare (train, tram, car, bus, vélo) sera lancée. Le remplacement progressif de la flotte des bus par des véhicules propres (électricité mais aussi hydrogène) sera mis en œuvre.
La gratuité des transports en commun, d’abord pour les jeunes et les étudiants, pour atteindre la gratuité pour tous d’ici la fin du mandat est un objectif prioritaire. Une tarification sociale sera appliquée rapidement.

Les déplacements en train à l’intérieur de la Métropole seront à un prix identique, celui d’un ticket Fil bleu ; ce sera le premier jalon de la concrétisation de l’étoile ferroviaire.

Les véhicules de livraison
Le « dernier kilomètre » sans camion en ins- tallant des entrepôts de stockage et de transfert aux portes de la ville (sur le site de l’aéroport par exemple) permettra des livraisons avec des utilitaires de petit gabarit (électrique ou hydrogène) dans des conditions moins encombrantes et moins polluantes.

Les deux roues
Le réseau cyclable sera densifié et sécurisé par la continuité des itinéraires. En lien avec notre politique de réduction de la voiture en milieu urbain, les espaces libérés seront attribués aux vélos et aux bus. Une politique active de respect des codes de la rue et de la route sera mise en œuvre.
Sécuriser et faciliter les déplacements des per- sonnes à mobilité réduite et handicapées sur les trottoirs et les passages piétons reste une priorité et profitera à tous.