Une ville est un corps vivant dans lequel chacun est indispensable. Nul ne doit être exclu ou négligé. Nous veillerons à ce qu’aucun quartier ne soit oublié ou tenu à l’écart. Nous voulons que chacun trouve près de chez soi des services publics, sociaux et de santé, des lieux pour se distraire, se cultiver, s’exprimer, se retrouver, débattre, être écouté et entendu.

Le lien entre les élus et les citoyens s’est dégradé et nous allons le restaurer, pour instituer une nouvelle démocratie vivante. Ainsi, deux citoyens pourront siéger, à titre consultatif, dans les commissions qui concernent directement et concrètement la population.

Les Maisons de la Démocratie
Les services publics ont quasiment tous déserté les quartiers, renforçant la méfiance et le senti- ment d’abandon des citoyens. Il faut absolument les réinstaller : c’est l’affaire des Maisons de la Démocratie, qui accueilleront régulièrement les guichets des services publics (CAF, Sécurité sociale, CNAV), les guichets municipaux, les Espaces Publics Numériques et la permanence des élus, mais aussi les réunions des Assemblées de quartier.

Les « Assemblées de quartier »
La démocratie participative se réalise par la concertation au sein des Assemblées de quartier. Celles-ci seront des instances de dialogue et de travail pour imaginer et élaborer les projets qui concernent le quartier. Elles pourront saisir le conseil municipal sur des questions précises. Chaque Assemblée de quartier disposera d’un budget autonome, représentant au total 5% du

budget municipal d’investissement, soit plus de 1,5 million d’euros.
Chaque Assemblée de quartier accueillera, pour les écouter et travailler avec eux, les enfants représentant des écoles, au moins une fois dans l’année. Le Conseil Municipal des Jeunes pourra être associé à ces réunions.

La « Charte de l’Elu »
La Charte de l’Elu est le manifeste de l’engagement entier des élus.
Les indemnités des élus baisseront de 10%. Ainsi environ 100.000 euros par an seront transférés aux budgets des associations.

Le non-cumul des mandats sera la règle. Le maire et les adjoints ne brigueront aucun autre mandat, départemental, régional ou national. Le lien des élus avec les habitants reposera sur une information transparente, régulière. Les élus s’engagent à répondre aux courriers des citoyens dans un délai raisonnable. Ils assureront des permanences régulières dans tous les quartiers.

Un élu délégué à la participation citoyenne auprès du Maire assurera le suivi de ces questions