Nos ressources naturelles ne sont pas infinies ; leur utilisation doit être raisonnable. Faire acte de sobriété est la seule option à court et moyen terme pour être soli- daire avec les générations futures. Consommer moins et organiser une économie circulaire devront améliorer la qualité de vie au sein d’une société attentive à la vie.

Des déchets qui débordent
Limiter la production de déchets et valoriser les déchets produits deviennent un impératif de préservation de l’environnement, de sobriété énergétique, de santé publique. C’est aussi un outil de développement économique.
Le ramassage des déchets verts (sapins de Noël, entre autres) et l’utilisation du compostage domestique se feront sur l’ensemble du territoire. Le soutien à des filières locales et à des lieux adaptés permettra la récupération et le recyclage des matériaux et des objets usagés ou cassés pour leur donner une deuxième vie. C’est aussi une source d’emplois et de valorisation économique, à l’image des ressourceries et des recycleries.
Il faudra se donner un défi collectif de réduction des déchets et suivre, année après année, le résultat de nos efforts.
Il faudra se donner un défi collectif de réduction des déchets et suivre, année après année, le résultat de nos efforts.

Une eau de plus en plus rare
Donner à chacun l’accès à l’eau est un service public de première nécessité. Dans cet esprit, il apparaît essentiel de préserver la ressource tout autant que le service en régie sur le territoire de la ville.